Solène Sirvente

Solène Sirvente

est art-thérapeute clinicienne et musicienne, formée en Chant prénatal, Eveil musical et sensoriel.

A propos de moi
Catégories

Veuillez me contacter

Art-thérapie, musicothérapie et TDAH : une rencontre performante

Journée nationale du TDAH 2021 (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité)

Depuis quelques mois, j’ai rencontré à mon cabinet d’art-thérapie et musicothérapie (Metz 57) de plus en plus de patients présentant un TDAH ou plutôt des TDAH (trouble du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité). Des TDAH car d’une part d’autres troubles ou difficultés sont souvent associées, tel que : trouble des apprentissages, TSA (trouble du spectre autistique), HP (Haut potentiel), DYS (dysphasie, dyslexie, dyspraxie, dyscalculie), comportement à risque, trouble du comportement, trouble de l’expression émotionnelle. Et d’autre part car chaque personne est différente et unique.

La journée national du TDAH, est l’occasion d’ouvrir ici une fenêtre sur ce trouble neuro-développemental et sur le bénéfice durable que peut avoir l’approche de l’art-thérapie et de la musicothérapie dans le quotidien des personnes TDAH. Pour la définiton détaillée, voir TDAH France association HyperSupers

Parce que l’art-thérapie favorise l’exploration spontanée, et la prise de conscience de ses capacités propres, elle est un réel soutien vers la réinsertion scolaire ou professionnelle, le choix de vie, la confiance et l’estime de soi.

https://www.francebleu.fr/infos/sante-sciences/premiere-journee-de-sensibilisation-au-tdah-un-trouble-de-l-attention-meconnu-1623403118

Intelligences multiples : TDAH, TSA, HP, DYS, A

Beaucoup de termes différents et pas facile de s’y retrouver. Alors au quotidien on pourrait dire :

  • Je commence trop de projets sans les finir
  • J’ai du mal à m’organiser, à établir des priorités
  • Je ne peux pas m’arrêter de penser ou de bouger
  • J’ai peu ou pas d’amis
  • Je besoin de changer régulièrement d’activité
  • Je me sens incompris (e)
  • Je me perds dans mes pensées
  • Je ne me trouve pas de qualité
  • J’oublie mes affaires ou mes rendez-vous
  • Je n’ai pas de patience
  • J’ai besoin d’avoir l’approbation des autres pour dire ou faire
  • Je suis très sensible
  • Je n’arrive pas à fixer mon attention

Ces phrases vous sont familières ? Un suivi en art-thérapie peut vous aider à trouver vos ressources et à les exploiter.

Bien vivre un TDAH avec l’art-thérapie : pour une régulation émotionnelle et sociale

L’art-thérapie est une disciplinaire psycho-corporelle qui engage le corps et la pensée dans une action. Elle considère l’individu dans un environnement, tous deux en mouvement et en interaction.

Les personnes TDAH peuvent avoir l’impression de s’adapter en permanence, sans vivre la vie à laquelle ils aspireraient. Différencier son vécu et l’histoire qu’on voudrait pouvoir vivre, se donner le droit d’imaginer et de rêver, tout en restant dans la réalité, c’est un équilibre à trouver.

La musique, le jeu de scène, le dessin ou la peinture, donnent la possibilité d’amener vers l’extérieur ce qui se joue à l’intérieur et sur lequel nous n’arrivons pas à mettre de mots. L’art-thérapie permet de mettre une forme, des images, des impressions. La création artistique dans un cadre thérapeutique sécurisé, permet de reprendre contact avec ses sensations, ses émotions, ses souvenirs, de les reconsidérer et ainsi de leur donner une place.

L’art-thérapie permet :

  • Régulation émotionnelle : diminution du stress, de l’impulsivité, de la frustration
  • Limitation des comportements auto-agressifs ou autodestructeurs
  • Amélioration des capacités d’attention, de concentration et d’apprentissage
  • Amélioration des relations sociales, interpersonnelles
  • Renforcement de la confiance en soi 
  • Développement de nouvelles ressources, nouveaux raisonnements
  • Renforcement du sentiment de liberté et de choix

TDAH et indications en art-thérapie /en musicothérapie

  • Exprimer ses émotions à sa façon
  • Rééquilibrer ses pensées et ses actions
  • Pouvoir ressentir, interpréter et agir
  • Focaliser son attention avec intention et projection
  • Redonner du sens au mouvement
  • Développer ses idées et son imaginaire en gardant les pieds sur terre
  • Se sentir moins anxieux, plus détendu
  • Reconnaître et utiliser son potentiel
  • Se sentir capable de mettre en œuvre et de faire de manière efficace et organisée 
  • Donner du sens à ce que je fais, être acteur de ce qui me concerne
  • Explorer pour trouver ses propres solutions

Voir aussi les indications générales en art-thérapie ICI

 « La musique augmente la connectivité cérébrale chez les enfants et pourrait être bénéfique dans le traitement des TDAH, »  affirment les chercheurs dans une récente
étude relayée par la Société des radiologues d’Amérique du Nord. L’étude de Linda Essiambre de l’Université du Quebec a été particulièrement révélatrice des bienfaits de la pratique de la musique sur le TDAH.

TDAH, TSA, HP, DYS, A et troubles associés : du parcours du combattant au diagnostic

Parfois c’est la course au diagnostic, parce que savoir permet de comprendre et d’avancer. Parfois c’est une averse anxiogène de diagnostics à laquelle on n’est pas toujours prêt. Chaque personne est différente. Au-delà du diagnostic, c’est l’être humain en chemin qui est à considérer, dans un environnement en mouvement également. S’il n’existe pas une solution miracle pour tous, il existe des outils ou thérapies performantes dont l’art-thérapie fait partie.

Un dépistage et une prise en charge rapides chez les enfants peuvent anticiper ou accompagner les difficultés qu’ils pourraient rencontrer. En cas de suspicion de TDAH, l’enfant doit être adressé à un médecin spécialiste (pédiatre, neuropédiatre ou pédopsychiatre) qui proposera une prise en charge adaptée.

En plus du bilan clinique, les bilans neuro-psychologiques et les bilans sensoriels peuvent appuyer ou non certaines pistes de diagnostic afin de diriger le type de l’accompagnement nécessaire. Je vous propose des bilans de capacité sensorielle et bilan de profil sensoriel (DUNN) (voir page du site dédiée) qui peuvent permettre de faire ressortir une hyperactivité ou hypoactivité, une recherche ou un évitement de sensation et de réfléchir ensemble à des outils à mettre en place au quotidien.

Différencier TDA/H et HP, voir Centres pluridisciplinaires de détection et d’accompagnement de la personne à haut potentiel

TDAH, art-thérapie et développement de l’enfant

L’art-thérapie engage les enfants dans une action gratifiante qui demande concentration et implication. Elle leur permet d’explorer et de découvrir l’environnement à leur manière, d’interpréter avec leur filtres sensoriels et sociaux. L’art-thérapeute accompagne votre enfant sur le chemin de la découverte de son fonctionnement cognitif de manière créative.

Environ 5 % des enfants « en âge scolaire » en France sont concernés par le TDAH (trouble du déficit de l’attention et de l’hyperactivité). Ils sont diagnostiqués en moyenne vers l’âge de 6-7 ans. Globalement, ces enfants ont une très mauvaise estime d’eux-mêmes. Les enfants présentant un TDAH peuvent être en difficulté à l’école. Etre seul ou isolé, subir des remarques, être en échec ou décrochage scolaire.

« Le TDAH est un pourvoyeur de difficultés scolaires » (Dr Michel Lecendreux)

Les origines sont multiples, mêmes si certains facteurs environnementaux, neurobiologique et neuropsychologiques peuvent contribuer. Le TDAH peut dans l’enfance se développer plus facilement en cas de : grossesse et addiction, prématurité, traumatisme crânien, troubles du sommeil sévères et chroniques de la petite enfance, maltraitance.

Les CHU de Grenoble et de Tours publient une étude comparative de 4 expériences intégrant l’art thérapie comme soins complémentaires auprès d’enfants souffrant de troubles de l’apprentissage : troubles du déficit de l’attention avec ou sans hyperactivité, troubles dyslexiques, enfants surdoués, les résultats encouragent les équipes à maintenir les prises en charge.

TDAH et art-thérapie à l’âge adulte

A l’âge adulte, difficile parfois de concilier vie professionnelle et vie familiale, et de faire la différence entre un trait de comportement qui s’accentue avec l’âge, un trouble handicapant au quotidien tel que le TDAH, une blessure de vie ou une période particulière de sa vie.

En séance d’art-thérapie, vous serez accompagné pour trouver vos ressources, et savoir les utiliser au quotidien : Imagination, empathie, créativité, intuition, curiosité, précision, vitesse de réflexion, etc.

L’art-thérapie peut vous aider à (re)-trouver un équilibre de vie, d’explorer vos capacités et de faire appel à vos sensations.  

Quelques liens :

Des autres contributions