Comment ça marche les séances ?

solene-sirvente-art-therapie-moderne-sur-le-fil-harmonique@4x

Comment s’organisent les séances en art-thérapie ?

Une première séance d’entretien permet de se rencontrer dans un des cabinet où je vous reçois à Metz, et d’établir ensemble la direction du suivi, en fonction des besoins que vous exprimez et de mes observations.

Suite à cet entretien et en accord avec vous, je vous propose un cycle de séances autour d’un ou plusieurs support(s) artistique(s) ou d’une thématique thérapeutique ou de développement personnel. 

Un bilan est réalisé en fin de suivi.

Arts et thérapie à Metz : Comment ça marche ?

En favorisant l’activation des mécanismes physiques, sensoriels, émotionnels, cognitifs et relationnels, l’art-thérapeute soutient la personne vers une meilleure connaissance de soi au fil des séances.

Elle revalorise les compétences nécessaires à l’affirmation et l’estime de soi, utiles pour apporter un mieux-être personnel tout comme dans un groupe social.

L’activité artistique, exercée dans un cadre de soin, permet une expression et un élan volontaire, à la fois sensoriel, mental, corporel et social. L’art-thérapie permet de stimuler la neuroplasticité cérébrale. Le pouvoir d’entraînement  de l’art constitue une régulation cognitivo-emotionnelle puissante et profonde.

Pourquoi une séance d’art-thérapie plutôt qu’un suivi psychologique ou un autre suivi psychothérapeutique ?

L’art-thérapie s’adresse à vous si :

  • Vous préférez une thérapie qui passe par une activité créative. Que vous soyez à l’aise ou non dans votre corps, avec vos mains, l’art-thérapeute trouvera avec vous le support artistique approprié
  • Vous avez des réticences à vous exprimer oralement et/ou spontanément 
  • Vous écouter, vous estimer ou faire des choix est difficile
  • Vous  avez envie d’aller à la rencontre de votre potentiel, votre créativité, de vos ressources

L’art-thérapie peut aussi s’envisager en complément ou à la suite d’un suivi médical, psychothérapeutique, psychologique, orthophonique, psychiatrique ou pédopsychiatrique.