Mon parcours

solene-sirvente_icon_rgb

Mon parcours

De la pratique artistique à l’éducation spécialisée

L’activité artistique a toujours pris une place fondamentale dans mon quotidien.

Je l’ai d’abord exercée en tant que musicienne puis chef de chœurs, choriste danseuse, chorégraphe, couturière et mosaïste.

Tout au long de mon parcours, j’ai exploré et découvert différentes techniques, chacune avec ses spécificités.

Educatrice spécialisée en institution pendant dix ans, j’ai naturellement utilisé ces activités qui se sont révélées être des outils puissants favorisant l’expression, la relaxation et la communication, même quand celle-ci était devenu quasi inexistante.

Grâce à mes expériences professionnelles, je me suis rendu compte de l’impact positif de la pratique d’une activité artistique dans le quotidien des personnes que j’accompagnais.

A la rencontre de l’art-thérapie et la musicothérapie

Je me suis tournée alors vers des études d’art-thérapie, que j’ai entreprises à la Faculté de médecine de Lille.

En parallèle mes études de flûte traversière, Jazz et direction de chœurs au conservatoire à Rayonnement National de musique de Metz m’ont amenée à pratiquer la musique et la direction de chœurs auprès d’un large public.

Pendant sept ans, j’ai eu l’occasion de pratiquer le métier d’art-thérapeute dans des milieux institutionnels auprès d’enfants, d’adolescents et d’adultes, présentant différents handicaps, maladies mentales, somatiques et neuro-dégénératives, troubles sensori-moteurs, bégaiement, surdité, cécité, en IMPro, IME, MAS, FAM, FAS, EHPAD ou en milieu carcéral.

Cette expérience m’a permis, avec la volonté de m’adapter à mes patients, de diversifier les supports artistiques et les supports de communication (communication gestuelle et tactile) que je propose.

Vers des besoins spécifiques : la puissance de la musique, l’importance de la sensorialité

Par la suite, j’ai eu l’occasion de développer une spécialisation en musicothérapie et autisme et me suis formée au Bilan de Profil sensoriel pour répondre à des besoins spécifiques.

Mon activité professionnelle auprès de personnes déficientes auditives et ma recherche sur les effets de la musique m’ont amenées à  proposer des ateliers spécifique « Musique et santé », « Ecouter autrement », « Musique et surdité » et à créer un espace sonore et multi-sensoriel pour les enfants sourds et malentendants que j’accueille.

J’ai découvert la puissance de la musique et principalement du chant. Cette activité produit un processus d’entraînement volontaire sensoriel, une catharsis émotionnelle et un outil de rééquilibrage psycho-corporel extraordinaire.

Une formation pluriexpressionnelle pour accueillir bébés, enfants, adultes.

Des formations complémentaires autour du théâtre, du conte, du mime et du clown ont été autant d’apports riches que de diversité dans mon chemin.

La suite de mon parcours m’a amenée à la petite enfance, grâce à la pratique des pédagogies musicales actives (Kodalys et Dalcroze), puis au chant prénatal et à la Psychophonie à l’école Internationale de chant prénatal.

Des rencontres riches m’ont amenées à proposer des ateliers spécifiques et des formations en institution et en entreprise pour partager ces savoirs.

Ces expériences m’ont permis de comprendre l’importance de considérer la personne non pas en fonction de ses difficultés passées mais en s’appuyant sur son potentiel et ses capacités à aller de l’avant.

Ces expériences m’ont permis de comprendre que l’exploration spontanée des compétences uniques à chaque enfant permet d’éviter des blocages plus importants à l’adolescence ou à l’âge adulte.

Ces expériences ont mis en relief l’unicité et les atouts de chaque femme, chaque homme, chaque enfant.

Ces expériences m’ont enseignée que l’équilibre et l’harmonie sont des ingrédients essentiels au tissage de son fil de vie.

C’est ce regard et cette attention active que je souhaite conserver dans ma pratique.

Avec ce bagage je vous propose une thérapie centrée sur le plaisir de ressentir pour mieux avancer en harmonie avec ce que vous êtes.

« Être différent n’est ni une bonne ni une mauvaise chose. Cela signifie que vous êtes suffisamment courageux pour être vous-même »

Albert Camus